Journal


Légionelles dans l'eau du robinet : comment réduire le risque

 

Les légionelles, bactéries très répandues dans l’environnement, se retrouvent également en faibles concentrations dans la nappe phréatique ou dans notre eau potable. Si les légionelles sont présentes en trop fortes concentrations dans l'eau potable ou dans la nappe phréatique, elles doivent être éliminées. Cet article explique ce que sont les légionelles, comment les prévenir et réagir en cas d'infestation et ce que dit la réglementation relative à l'eau potable.

Les légionelles, qu’est-ce que c’est ?

Les légionelles (Legionella spp) sont des bactéries typiquement environnementales qui vivent dans les milieux humides. Comme les légionelles se propagent naturellement, on les trouve souvent dans les eaux de surface comme les rivières et les lacs, dans les eaux souterraines, mais aussi dans l’eau potable. Une température de 25 °C à 45 °C leur offre des conditions idéales pour se multiplier dans la tuyauterie. Les légionelles sont présentes non seulement dans l'eau chaude, mais aussi dans l'eau froide. Cependant, elles se multiplient peu à des températures inférieures à 20 °C. Elles sont munies de flagelles unipolaires qui leur confèrent une parfaite mobilité dans un environnement liquide.

Actuellement, plus de 60 espèces de légionelles sont connues. Parmi elles, Legionella pneumophila est le pathogène le plus commun, responsable d'environ 90 % de toutes les maladies, notamment la maladie du légionnaire (légionellose). 

D’où viennent les légionelles ?

Les légionelles peuvent apparaître dans différents habitats. Les facteurs décisifs sont la température de l'eau, qui peut contribuer à la multiplication, ainsi que la durée de séjour dans la tuyauterie (stagnation).

Les habitats les plus communs sont :

  • Les installations d'eau potable à des températures d'eau supérieures à 25 °C.
  • Les unités de refroidissement ou systèmes de ventilation.
  • Les piscines. Surtout s'il s'agit d'un bain à remous.
  • D’autres appareils techniques tels que les inhalateurs, les hydropulseurs ou les humidificateurs.

Les facteurs qui favorisent les légionelles et la mauvaise qualité de l'eau potable sont, entre autres, les conduites borgnes (sections de conduites sans robinet fonctionnel), une installation d'eau chaude dysfonctionnelle, la réinjection d'eau usée contaminée vers l’eau propre, les foyers de germes dans le réservoir d'eau ou le chauffe-eau ou une température incorrecte de l'eau.

💡 La température de l'eau est incorrecte lorsque l’eau dans les conduites d'eau chaude est trop froide, que l’eau dans les conduites d'eau froide est trop chaude ou lorsque l’eau stagne à cause d’arrêts, tels que des fermetures temporaires, des chantiers, ou encore si de l'eau n'est pas régulièrement tirée sur la conduite d'eau potable.

Légionelles dans l'eau du robinet : obligations légales de recherche des légionelles

En France, l’arrêté du 1er février 2010 relatif à la surveillance des légionelles dans les installations de production, de stockage et de distribution d'eau chaude sanitaire prévoit l’obligation pour les responsables des installations d’eau chaude sanitaire de contrôler périodiquement les niveaux de légionelles dans l’eau. La limite de qualité pour la concentration en Legionella pneumophila a été fixée à 1 000 UFC/l. UFC est l'abréviation de l’expression « unité formant colonie », l’unité de quantification des micro-organismes tels que les légionelles. Lorsque ce seuil est dépassé, le responsable des installations doit prendre sans délai les mesures correctives nécessaires au rétablissement de la qualité de l'eau et à la protection des usagers.

Éliminer les légionelles : comment lutter contre les légionelles dans l'eau

La prévention est la mesure la plus importante pour lutter contre les légionelles. Si les seuils d’action ne sont pas dépassés, les autorités considèrent que l'infestation est peu probable. Il convient également d'empêcher la stagnation de l'eau et de s'assurer qu'une température minimale de 60 °C est maintenue dans l'ensemble du circuit d'eau chaude sanitaire, car ainsi, la propagation des pathogènes est considérablement restreinte.

Cependant, une température de 70 °C est nécessaire pour éliminer les légionelles. De nombreuses installations d'eau potable ne peuvent techniquement pas atteindre cette température. 

Éliminer les légionelles par la désinfection thermique

En tant que leader de l'hygiène de l'eau potable, nous proposons désormais diverses solutions pour le nettoyage sûr des installations d'eau potable, notamment les réservoirs d'eau chaude. Nous sommes ainsi en capacité de nettoyer et de désinfecter les installations d’eau potable dans toute l’Allemagne.

Notre technologie innovante permet d'éliminer les bactéries dans les systèmes d'approvisionnement en eau et dans les installations d'eau potable. De plus, elle élimine le biofilm, qui offre protection et habitat aux bactéries pathogènes telles que la légionelle.

* UFC signifie « unités formant colonies » et constitue une valeur utilisée pour quantifier les microorganismes tels que les légionelles.
[1] Institut Robert Koch, RKI-Ratgeber für Ärzte – Legionellose, Epidemiologisches Bulletin, 2013(8) (IRK – Guide pour les médecins – Légionellose, bulletin épidémiologique, 2013(8)) : p 61-70