Nous sommes très heureux, chez Aqua free, de pouvoir échanger avec Jacob Heidtmann.
Lui: Nageur, talent exeptionnel et Young Rebel. 

Parrainage Jacob Heidtmann 

Sportif olympique Tokyo 2021

On The Road to Gold.

Jacob Heidtmann a été champion d'Allemagne à trois reprises consécutives (2015, 2016 et 2017) et a remporté la médaille d'or au championnat d'Europe de Glasgow en 2018. Âgé de 26 ans, il s'entraîne actuellement pour les Jeux olympiques de 2021. Son objectif : remporter la médaille d'or.


Jacob lors de l'entraînement pour Tokyo 2021. Photo © Jo Kleindl

Jacob est un High-Performer. Sous le hastag #efficiency, il a écrit : << peu importe combien d'heures vous passez à faire quelque chose, ce qui compte, c'est  ce que vous faites pendant ces heures-là >>.

Ses disciplines sont la natation et les plus longues épreuves de nage libre.

Interview 

Préparatifs et objectifs de l’entraînement et ce qui est important en ces temps difficles.

Nous avons demandé au nageur comment il affine son état d'esprit pour Tokyo 2021. Nous avons également découvert l'étiquette commune au Japon et ce qu'il vaut mieux ne pas faire.

Aqua free : À quoi ressemble votre vie quotidienne ? Que faites-vous actuellement pour vous préparer aux Jeux olympiques ?

Jacob Heidtmann : "On entre enfin dans la phase chaude ! La qualification est enfin terminée et maintenant les réglages fins commencent. Cela signifie que nous travaillons sur de nombreux petits détails, comme la tactique de course ou les aspects techniques, afin d'obtenir les derniers dixièmes de seconde. Le gros du travail est fait, ce qui ne veut pas dire que je peux me reposer maintenant. Bien au contraire, cette phase actuelle décidera jusqu'où il pourra aller ; c'est donc très excitant !"

AF : Avez-vous déjà élaboré un bon état d'esprit pour être dans la meilleure position possible pour vos compétitions à Tokyo 2021 ?

JH : "Parallèlement à la forme dans l'eau, ma tête doit bien sûr aussi être bien préparée pour les défis. Avec mon psychologue, mais aussi avec mon entraîneur ou mon groupe d'entraînement, nous nous préparons pour les compétitions et nous nous réjouissons de poursuivre les classements."

AF : Prenez-nous avec vous, vous avez déjà dû faire face au Japon et aux coutumes propres à ce pays. Que faites-vous et ne faites-vous mieux pas au Japon ?

JH : "Grâce à la natation, j'ai pu aller au Japon deux fois maintenant. Lors de la Coupe du monde de Tokyo 2018, nous avons déjà pu tester le goût réel des sushis. Et nous n'avons pas été déçus. Le karaoké du dernier soir des compétitions m'a également permis de me rapprocher un peu plus de la culture japonaise. Avant la Coupe du monde 2019 en Corée du Sud, nous avons passé notre stage de préparation à Kumamoto, au Japon, où nous nous rendrons à nouveau avant les Jeux olympiques.

J'ai rarement rencontré un peuple aussi poli, humble mais fier que celui que j'ai rencontré là-bas. Nous avons été invités à un match de football local de la troisième ligue japonaise, où le logo du FC St. Pauli (club de football de Hambourg) sur mon T-shirt a été directement reconnu, car le FC St. Pauli a également un joueur japonais sous contrat. C'était une expérience unique ! En raison des mesures de quarantaine prises cette année, nous ne pourrons probablement pas nous rendre dans notre restaurant de ramen préféré de l'époque. Mais espérons que la cuisine de l'hôtel nous préparera des ramen de temps en temps. Parce que c'est une super option pour moi, en tant que végétarien, de profiter aussi de la cuisine du pays !".

Le Japon a des coutumes différentes des nôtres. Je vais vous donner un petit aperçu des coutumes spécifiques à ce pays :

Japon : Comment faire

A faire

  • Soyez humble : Par exemple, si quelqu'un dit que vous êtes très bon dans quelque chose ou que vous avez bien fait quelque chose, la réponse est : "Non, ce n'était pas si bon". Au Japon, les gens rejettent toujours les compliments.
  • En Allemagne, il est interdit d'aspirer en mangeant. Au Japon, en revanche, il signale au cuisinier que la nourriture a vraiment un très bon goût. Un plus : de cette façon, vous profitez pleinement du goût.
  • Il est de bon ton d'offrir régulièrement de petits cadeaux à ses partenaires commerciaux. L'emballage doit absolument être impeccable et les couleurs blanc et noir sont à éviter, car elles sont associées à la mort.

A ne pas faire

  • Les cartes de visite sont considérées comme un signe de respect au Japon. Par conséquent : n'écrivez pas dessus (ne prenez pas de notes) et ne le mettez pas immédiatement dans votre poche (cela indiquerait que vous ne considérez pas l'autre personne comme importante). Il est préférable de laisser la carte devant vous pendant un certain temps ou de la tenir simplement dans votre main. La réception de la carte se fait avec une légère inclinaison et il est préférable de la tenir à deux mains.
  • Les Ramen sont des nouilles japonaises. Lorsque vous mangez, veillez à ne pas planter vos baguettes verticalement dans votre nourriture. Elle est réservée aux offrandes aux morts. Une culture complètement différente de celle de l'Europe : les Japonais ont tendance à ne pas manger dans la rue ou dans les transports publics.
  • Chauffeurs de taxi, serveurs et service de chambre : au Japon, vous ne donnez pas de pourboire (car il est inclus dans le prix). Les Japonais étant un peuple honnête, ils aiment courir après un invité avec le pourboire qu'il laisse.

(Même s'il s'agit de règles typiquement japonaises, j'agis toujours en fonction de mes propres valeurs et de manière intuitive dans chaque situation).

#sponsorship #csr #Olympique  #Japon

Amusez-vous bien ! Un bon entraînement et une préparation optimale sur la dernière ligne droite !